Bravo

Publié le par Emmanuelle

Il est des jours où tout pèse : le gris du ciel, le temps qui ralentit et l'hiver qui n'en finit pas, les préocuppations professionnelles, les incompréhensions avec les gens qu'on aime, les mots qu'on ne dit pas...

Aujourd'hui est un jour comme cela pour moi et je l'accepte. Parce que je sais que demain sera autre. Et que ces états - nécessaires - de mélancolie ne durent pas.

Dans ces moments là, je retourne à Lou. Lou est la petite fille que j'ai perdu il y a presque 6 ans en la mettant au monde. Elle était pourtant belle cette Lou, désirée et espérée.Mais la vie en a décidé autrement. Et ma vie a basculé.

Dans les moments de flottement donc, je retourne à Lou. Je sais qu'elle est là, secrètement prête à me guider pour sortir du tunnel du jour...

Je retourne sur les sites de parents désenfantés que je féquentais il y a quelques années. Je lis le désarroi : j'y laisse parfois des messages d'espérance.C'est comme cela que je suis tombée sur votre site et votre histoire.

Bravo. Bravo à vous d'avoir créé un espace de paix et d'espoir.

Je ne sais que trop combien nous sommes perdus quand l'indicible arrive.Pouvoir avoir des informations, lire des témoignages, entendre des histoires de vie similaires est réconfortant, rassurant.

Alors gardez cet endroit précieux, faites le vivre et grandir encore.

Moi aussi, j'ai écrit ma Lou : ces mots glissés sur du papier ont largement participé à ma renaissance.

Avec complicité,

Emmanuelle

Recevez Marie-Kerguelen

Commenter cet article

gaelle 22/02/2008 23:00

Merci à vous Mag, oui, nous n'oublions pas, le temps panse, mais ne nous empêche pas de penser. Il nous faut trouver un équilibre dans cette vie qui continue ... bonne route à vous

mag 07/02/2008 11:56

Quand j\\\'ai perdu mon petit Baptiste à l\\\'accouchement il y a maintenant 5 ans, qu\\\'est ce que j\\\'ai pu chercher un site comme celui-ci qui aide, qui encourage, qui comprend tout simplement. Aujourd\\\'hui pas un jour ne passe sans que je pense à lui. Aprés 3 années de galères, d\\\'hopitaux (j\\\'ai fait une grossesse cervicale ensuite qu\\\'il a fallu interrompre au bout de 1 moiis et demi) j\\\'ai eu un petit Evan qui me ravit de bonheur. Mais il reste des moments difficiles ou Baptiste me manque. Cela fait du bien de lire des témoigneges de personnes qui ont vécu le meme drame. merci