Parmi les 50 façons de goûter la Vie

Publié le par farigadelle

Parmi les "50 façons de goûter la Vie" sur le site de Psychologies, nous en avons glané 3, qui sauront peut être vous toucher

Sourire. Quand on est triste. Quand on s’est trompé. Quand on est inquiet. Comme on sourirait à quelqu’un qui a des soucis, qu’on aime bien et que l’on veut rassurer.
Par CHRISTOPHE ANDRÉ

Aller au cimetière, un jour de soleil et de tranquillité intérieure. Voir que c’est un lieu de paix et de repos. Regarder la mort en face jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de peur ni de douleur, mais juste une curiosité tranquille. Vers où ? Vers quoi ?
Par CHRISTOPHE ANDRÉ

Prier
A genoux en soi-même, le coeur ouvert aux aventures de l’Infini, ainsi l’on prie. Et peu importe qu’il soit le matin ou le soir, que cette génuflexion au service du silence se fasse aux heures de la nuit ou dans le brouhaha matinal des villes, peu importe qu’à Dieu l’on s’adresse, ou aux trolls, aux prophètes, à la Source ! Il est en soi, cet espace de l’Etre, cette conscience radieuse de la Vie Vivante contre laquelle même la mort ne peut rien. Prier, c’est cela, c’est honorer le souffle que nul n’enterre jamais de son vivant, c’est respirer le monde avec les poumons mathématiques de l’Amour, pour la joie et vers elle. Ce plaisir-là est bien au-delà du plaisir, car il est rassemblement du meilleur de nous-mêmes, il est ce qui chaque jour nous élève vers le centre, à la croisée des routes, et nous rappelant à l’Un, bénit en nous la parole et le geste.
LORETTE NOBÉCOURT, ÉCRIVAIN. DERNIER OUVRAGE PARU : « EN NOUS LA VIE DES MORTS » (GRASSET, 2006)

Publié dans citations

Commenter cet article