vous exprimez si bien ce que l'on ressent !

Publié le par Rachel S

Bonjour,

J'ai attendu d'avoir une journée à moi pour pouvoir lire Marie-Kerguelen.
Je me suis laissée envelopper par un bon feu de cheminée et le doux soleil d'hiver pour laisser couler mes larmes en même temps que j'entrais dans votre histoire.
Combien de ces mots, de ces phrases aurais-je pu écrire si j'avais votre talent de plume. Vous exprimez si bien ce que l'on ressent au plus profond de soi lorsque l'on vit des moments qui sont des moments hors du temps, des gens, du réel. Hors de tout.
Je n'ai pas encore (re)fait le chemin de paix, mais je garde précieusement le livre pour le lire et le relire encore en écho à ma (notre ) propre histoire, qui n'est ni tout à fait la même, ni tout à fait différente.


Merci pour ce témoignage. Je vous souhaite encore de beaux moments de paix, de bonheur et d'éternité.

Rachel S

Recevez "Marie-Kerguelen"

Commenter cet article

Le Chavealier Dauphinois 21/05/2009 20:41

Tu as encore une petite erreur dans ton css... vas voir ici : http://forum.over-blog.com/thread-2653401-99999.htmlEfface ce message après lecture

sandrine sallei 23/01/2009 10:41


Bonjour, Je viens de terminer votre livre. Une fois commencé, je n'ai pu le lâcher avant d'arriver à la dernière page. J'ai pleuré, mais pas tant que je le pensais car il m'a apporté plus de réconfort que de pensées douloureuses. Et des pensées terribles, j'en ai tellement depuis le départ de mes petits amours, Ange et Anna, il y a maintenant 6 mois après 5 mois1/2 d'un bonheur et d'un amour infini. J'ai beaucoup de difficultés à revenir dans le monde présent. Après leur mort, nous avons trop vite voulu recommencer une tentative de FIV, c'était pour nous une question de survie, de se raccrocher à ce nouvel espoir de vie. C'est finalement lors de l'échec (inévitable) de cette nouvelle FIV que je me suis profondément enfoncée dans un désespoir dont je n'entrevoie pas l'issue. Mais votre livre a laissé entrer en moi une toute petite lumière, alors je vais demander à mon amour de mari de le lire. Vos mots m'aideront à lui faire comprendre ma détresse et après on verra...Je vous souhaite du plus profond du cœur beaucoup de bonheur.Sandrine S.

gaëlle Brunetaud 16/02/2009 17:20


Merci à vous Sandrine
si vous voulez bien je mets votre beau témoignage davantage en valeur. Belle route à vous, avec votre mari, et mille belles choses que je vous souhaite de vivre